Des pailettes dans ma vie


Bonjour à toutes, ça y est je me lance : premier article !

Je vais vous parler d’un sujet que je connais pas trop mal : moi ! (en même temps, qui suis-je pour parler des autres ?). Depuis toute petite, je rêve secrètement de devenir une Miss. Secrètement parce que les étoiles ça paraît loin quand on est sur la terre. A force de recevoir des remarques désobligeantes de mes petits camarades de classe, j’avais un peu abandonné l’idée, me persuadant que je n’étais pas assez ceci ou trop cela. Puis, un jour, une copine à moi (Camille si tu passes par là) m’a demandé de l’accompagner à une élection : l’élection de Miss Global Beauty Queen. Alors non seulement ça clac comme titre, mais mes yeux de petite fille se sont rallumés et je me suis mise à y croire. J’ai sauté sur l’occasion, je me suis inscrite, j’ai été retenue et je me suis retrouvée la tête dans les nuages. A ce moment là, j’avais l’image d’une Miss qui doit toujours être apprêtée, toujours au top, alors que je suis plutôt naturelle ; et je dois avouer que ça me faisait un peu peur de devoir rentrer dans un moule. La journée d’intégration et de préparation s’est bien mieux passée que ce que j’imaginais : pas d’esprit de concurrence ou de jalousie, on était toutes là pour passer un bon moment, pour donner le meilleur de nous-même et par la même occasion, on a fait des rencontres. J’ai passé une très bonne soirée, à enchaîner les tenues, les chorégraphies, les défilés et les poses. Et quand j’ai entendu mon prénom, j’ai capté que j’avais décollé pour les étoiles. Le choc. Mon rêve secret est réalisé.

C’est de notoriété publique qu’une Miss est une femme belle, toujours bien coiffée, bien maquillée, sûre d’elle, épanouie et ambitieuse. Mais ce n’est pas que ça. La vérité, c’est qu’il y a autant de Miss que de femmes. Les artifices sont importants lors des défilés, des élections, des shootings, mais une fois terminés, il reste « juste » la personnalité. L’association m’a permis d’ouvrir les yeux sur ce détail (qui n’en est finalement pas un) ! Nous sommes toutes différentes. Notre point commun ? Nous sommes certes ambitieuses et répondons à des critères physiques, mais par-dessus tout, nous sommes passionnées ! Certaines par la moto, le parachutisme, la musique, la danse, le yoga, la cuisine, les voyages, le sport, le cinéma (bon d’accord, plutôt Netflix) … Et c’est surtout ça qui nous épanouie : c’est de vivre nos passions et d’échanger. Parce que l’association Elegance de Provence c’est ça : des femmes incroyables, une entraide, de l’amour, du partage et des fous rires !

Au-delà du titre et de la couronne, depuis mon élection, j’ai pris conscience que la beauté n’est pas qu’un maquillage ou des beaux bijoux/vêtements, qu’on ne peut pas être restreinte à une apparence. J’adore participer à des shootings, ça permet de découvrir des créateurs talentueux et de s’amuser, mais j’adore aussi sortir sans maquillage. En fait ça m’a donné la liberté de me sentir belle dans n’importe quelle situation. Une photo, c’est statique, mais finalement, c’est ce que l’on dégage qui est capté par l’appareil et le photographe. Cultivez votre différence et vous irez loin ! Pour ma part, concrètement ça se traduit par le fait que j’ai moins peur de sortir de ma zone de confiance, j’ose plus facilement prendre la parole pour défendre mes opinions, je suis encore plus curieuse de découvrir de nouvelles choses pour développer mon jardin intérieur comme certains diraient ! Ça m’a donné confiance en moi finalement. Et je dirai qu’avoir confiance en soi, c’est arrêter de chercher à qui ressembler et fermer les yeux pour s’écouter et regarder qui on est. Et si vous avez encore des hésitations à vous inscrire pour le prochain concours de beauté, n’hésitez plus !! 

Croyez-moi, vous n’en ressortirez que grandies.

With Love,

Lucie S